Enseignements des peuples animaux

Mars 2016,
Hier soir c'était méditation au Son du Tambour sacré...
Nous avons proposé à nos rêveurs d'aller à la rencontre des baleines.

Dessin, au stylo, les yeux fermés, en pensant à Elle... ? ? ☺ ( je n'ai jamais dessiné de baleine, et je ne pensais pas en être capable ?) Alexandra.

Pour info, et globalement, les baleines sont réputées pour être les archivistes de la planète et de l'humanité. En les écoutant, on peux se nettoyer ( à leur contact, et par leur chant) et avancer plus sereinement dans notre vie.

Le tour de parole fut étonnant. Les messages se sont recoupés, et nous vous les transmettons ici afin que vous puissiez en bénéficier:

- C'est en étant dans les profondeurs des océans qu'elle annonce : c'est du silence que sort la vérité!
puis,
- Prenez le temps de faire les choses... La baleine, avance doucement mais sûrement.
- Avancez en équipe, en vérifiant que vos objectifs soient les mêmes. Vous serez plus efficaces, moins seuls, plus solidaires. Aider l'autre ce n'est pas pour lui faire plaisir mais s'assurer que nous arriverons ensemble à notre objectif.
- Prenez soin de votre famille, de vos enfants, de ceux que vous aimez. C'est votre plus belle richesse. Les enfants sont notre avenir, ils sont la mémoire de l'humanité.
Les baleines ne fait qu'un bébé tous les 2-3 ans afin d'en prendre soin correctement.
- Peux importe l'aspect, l'essentiel reste l'essence de la personne.
- Elle explique aussi qu'il existe des lois universelles, comme les courants des océans, qui sont immuables et qu'il est plus profitable de suivre ces courants...le contre courant est peine perdue!!!!
- Donnes toi de la douceur au quotidien, penses au chant des baleines, ou à leur peau, qui agit comme un baume...
- Elle m'a emmené dans un gouffre, profond, sombre. Puis m'a demandé de chanter. On a ensuite constaté ensemble comme cela résonnait bien, le son se répercutait de tous côtés. Et là, elle m'a dit:
" Tu vois, c'est quant on est au fond du gouffre que notre voix résonne le mieux"... ?...
Encore une fois, résumer le vécu paraît bien fade. Le voir, le sentir, le vivre permet d'integrer les messages profondément, viscéralement.
Ceci est un résumé très succinct...
Chacun a pu recevoir les informations qui lui étaient propres.
Ce fut une soirée riche et surprenante.
Nous étions heureuses de faire battre le tambour pour rencontrer le ? des merveilleuses baleines.
Emma et Alexandra

 

Début avril 2016,
Le thème de la méditation a été d'aller à la rencontre des tortues... ?? ?
En voici un extrait...

Je lui demande si elle a des choses essentielles à nous transmettre, elle dit :
" Ecoutes le cœur de ton âme qui bat sous la carapace de tes préjugés et de tes peurs. ...
Laisses couler l'eau de tes yeux jusqu'à en être mouillée comme en pleine mer.
Laisses briller tes yeux. Tu verras mieux sous l'eau et tu feras reculer celui qui ne brille pas.
Ne juge pas. Tu ne sais pas. Le tort tue!!!
Acceptes. Ouvres ton cœur. Ressens le. Respires. Tu es.
Egayes toi d'être vivant au même titre que l'algue, l'étoile de mer ou l'eau chargée de cellules. Tu as tout en Toi pour t'egayer d'être vivant.
Ne renie rien, tout est parfait.
Je t'aime tel que tu es, ne pense pas à changer de carapace, ça ne changera rien.
Aimes toi.
L'esprit d'équipe, c'est bien mais seul on peux pondre beaucoup d'œufs.
C'est de dedans que vient ta force.
Forges toi.
Regardes, tes yeux brillent. "
Ahhh, merci Kwak ? ? ?
Amla /Alexandra, 21 avril 2016

 

Fin avril 2016,

Le thème que nous avons créé était :
"Si je me connecte à l'énergie universelle, qu'est ce que je peux faire de beau pour matérialiser cette énergie ?"

A notre grande surprise, des personnalités humainement talentueuses se sont alors présentées et nous ont offert leurs réponses que voici :

Gaudi :" Il faut croire en la Vie, en la nature humaine, en la Joie de la Création, en la nature,
ses formes, ses théories universelles inscrites dans les cellules, les forces.
Il faut croire en l'incroyable, en l'inaccessible, en la beauté de la Vie, en la joie de vivre.
Il faut CROIRE.
Il faut croire qu'il n'y a pas de fin, que tout est infini.
Il faut croire en l'existence, en l'autre, en Toi. "

Mère Thérèsa: " Il faut donner sans attendre en retour. Il faut donner son temps, ses idées, sa joie, ses espoirs.
Il faut donner sans jamais reprendre.
Il faut accepter la souffrance pour comprendre, pour aller de l'avant, pour fabriquer l'avenir.
Il faut croire en ce que l'on fait, sans jugement, sans fatigue, sans désespoir.
Imaginez l'espoir. L'espoir fait vivre. Ne jamais désespérer. "

Et Gandhi dit :" Il faut rester sage, humble, calme, posé, arrangeant, obstiné, têtu. Ne jamais demordre de ses convictions et de ses idées.
Ne pas s'attarder sur la colère, l'injustice... ...
Beaucoup regarder le monde, beaucoup observer sans jugement, sans hâte, sans positionnement; regarder et déduire.
Regarder avec neutralité, regarder avec émerveillement cette vie qui se déroule devant nous.
Avoir confiance en l'issue.
Ne jamais désespérer.
Ne pas s'agiter. Être là en son temps.
Ne pas regarder derrière, toujours avancer... Bonne route ".
Emma, avril 2016

 

Mai 2016,

Cette fois-ci nous nous sommes connecté à l'énergie des arbres.

Il en est sorti un poème riche d'enseignements!!!!
"Nous, nous les arbres, nous nous occupons de nettoyer l'air atmosphérique,
Nous, nous les arbres, nous tenons le sol comme les barres de ferraille tiennent le béton armé,
Nous, nous les arbres, nous attirons les nuages de pluie,
Nous, nous les arbres, nous retenons un brin d'eau caché, ainsi nous gardons secrètement de l'eau pour les animaux, les végétaux,
Nous, nous les arbres, nous abritons les animaux : les oiseaux, les singes, les insectes, les araignées,
Nous, nous les arbres, nous fabriquons de l'ombre, du bois, des fruits, de la sève,
Nous, nous les arbres, nous écoutons les "palabres", nous représentons la force,
Nous, nous les arbres dans l'eau, nous fabriquons des habitats à poissons,
Nous, nous les arbres, nous freinons les tempêtes, protégeons beaucoup d'être vivants,
Nous, nous les arbres, même morts, nous servons à tant de choses: pirogue, assiette, meuble, feu, etc...
Si, nous les arbres nous disparaissons, la Vie s'éteint avec Nous. Une planète sans arbre n'est pas viable !
Réfléchissez à ce massacre d'arbres, qui ne rime à rien. Massacre qui est le reflet de votre propre suicide.
Réfléchissez !
Nous les arbres, nous sommes en Vie ! Vous les humains, si vous disparaissez, la Vie continue ....
L'âme de tous les arbres de la Planète.
Merci ."
Emma, mai 2016

 

Août 2016

Au cours d'une de nos aventures sonores (méditation "guidée" aux Sons), j'ai eut le bonheur de rencontrer un colibri...
Passée ma première surprise (c'est pas comme si je ne faisais pas beaucoup de choses en même temps ?) il avait plein de choses à dire...

Je vous transmets les messages qu'il souhaitait donner, en espérant qu'ils puissent vous aider comme ils le font pour moi.
Il butine, passe d'une fleur à l'autre, en m'expliquant :
- Déploies toi correctement pour te nourrir !
- Même si je fais beaucoup de fleurs et que je donne le sentiment d'aller vite, je les fait soigneusement et en les respectant.
- Je lui demande comment fait il pour ne pas être épuisé à ne pas s'arrêter! il me répond : je ne m'épuise pas en allant vite, je suis efficace. Alors, comme je ne fais que l'essentiel, que je ne fais que ce que j'aime et qui me nourri, je me recharge. Au lieu de m'épuiser, ma tâche me nourrie.
- J'aime mon travail de pollinisateur. C'est bon d'être semeur de graines.
-Touches mes ailes: elles battent si vite que l'air en est à peine bousculé. Pourtant j'agis: chaque battement d'aile te fait avancer dans ta tâche, et pourtant tu n'es pas obligé de renverser les fleurs alentour. Ta discrétion sera le garant de ton efficacité.
- On me voit à certaines heures. Le reste du temps je me repose et je m'occupe de ceux que j'aime. Alors je peux être efficace.
- Fais ta part. Tu ne peux faire ce qui ne peux être fait par toi.
- Sois libre, ne tolère aucun carcan. Tu serais malade ou tu mourrais.
- N'oublie pas d'être gai. Butine en prenant que ce qui te va. Semer l'amour est pure joie.
Merci ? ? ? ? ?

Dessin fait après coup, au feutre, les yeux fermés
Amla/Alexandra, 28 août 2016

 

Fin Août 2016

La veille de notre rencontre programmée avec les dauphins, je voulais aller les rencontrer lors d'une aventure sonore, pour savoir s'ils avaient des vérités universelles à me transmettre !!! sachant que le dauphin est l'un de mes animaux totem !

Il arrive en tout trombe et me dit :
- Arrêtes de réfléchir ! Agis !
Je les vois près des bateaux en train de les suivre de chaque côté, et il me dit :
- Accompagne les gens sur leur voie, escortes-les dans la joie, le jeu, la gaieté, fais-le avec vivacité ! Ne juge pas leur direction, tu n'es pas là pour ça !
- Coopère ! Je vois un groupe de dauphin en train de chasser un banc de poissons. C'est Ensemble, écouter, respecter et faire attention à l'autre, aux autres ! Tout donner, c'est s'assurer la pérennité du groupe et de l'espèce. Je vis car l'autre est là et vis versa. Créez ça dans votre société ! rajoute-t-il.
- Viens !!! Je le vois utiliser l'écholocation : leur radar. Ressens les choses, écoute les, sans les voir, ressent ce que chacun émet (= aimait !!!). A chaque émission de quelque chose, tu recevras en retour l'écho de l'autre, de l'objet, du lieu. Ressentir l'autre, l'objet, l'obstacle, ce n'est pas le juger ! Écoute, reçoit et fait ta propre idée en toute neutralité !
- Souris chaque jour à la vie, à la journée, aux diverses personnes que tu rencontres. Lorsque tu penses à moi, ton sourire se dessine sur ton visage ! Un bien être apparaît ! Garde toujours ça à l'esprit ! La vie est un sourire !
- La force est quelque chose qui ne se voit pas, elle se sent, dans une poignée de main par exemple. Une force rassurante : pas besoin de faire de la musculation, regarde-moi ! on ne voit pas que je suis tout en muscle et pourtant !!! La force intérieure rassure soi-même et les autres. C'est une valeur sûre, sur laquelle chacun peut compter.
…. le temps de ce voyage se termine.....
Malgré cette rapidité d'élocution, cette vivacité d'action, je me sens calme, apaisée et ça me donne le courage d'avancer au delà de mes limites !
Merci mon dauphin!!! merci l'espèce dauphin! merci à chaque dauphin de la Planète entière!!!
Emma, aout 2016

 

Début octobre 2016

A la rencontre de mon minéral           Aventure sonore accompagné de Maryline Lacoste, lithothérapeute

  • Le cristal

Être sensible, délicat, juste, alignant. Etre chargé d'enseignements, de mémoires de prétresse, de mémoires d'Atlante, être guérissant, de pureté exemplaire : le bien, le mal n'existe pas, il est là, juste à sa place, juste dans l'axe, JUSTE. Il est droit, tranchant, sans égard ! ce qui est là est Là!

Le Cristal travaille pour la Planète Terre dans la justesse des choses, dans cette vérité translucide.

Emma

Fin octobre 2016

A la rencontre des loups.            Aventure sonore en compagnie de Catherine Darbord aux bols tibétains.

Il y a quelques semaines, les Loups sont venus à notre rencontre...
Vous trouverez en suivant l'enseignement qu'Emma a pu recevoir.
Puis celui d'Alexandra...
"Le loup accompagne l'humain. La société des loups ressemble en tout point de vue à la société des humains. Écoute la louve Athïa qui est venue pour toi, pour Nous.
Viens avec moi, je vais t'expliquer la Vie !
Elle me montre les traces de loup dans la neige et me dit :
On marche toujours dans les traces d'un autre, ce n'est qu'après un certain voyage que les traces deviennent nôtre.
On doit s'assurer de bien placer ses pas dans la neige avec un bon rythme.
On avance en groupe, toujours les plus faibles devant, pour donner le rythme à tout le groupe, nous devons être vigilant à rester ensemble en toutes circonstances. Les petits et les plus jeunes au milieux et nous avons toujours les plus fort qui ferment le voyage.
Marcher dans les traces de l'autre, c'est encourageant, rassurant, c'est aussi méditatif, c'est gagner de l'énergie, c'est avoir confiance en l'autre, en soi, en moi, c'est pouvoir se reposer sur l'autre.
Être en meute, c'est être animé d'un esprit de tolérance, de joie, d'enthousiasme, d’entraide, d'initiative. Vivre en meute, c'est prendre des initiatives pour moi et pour le groupe, c'est apprécier l'autre comme il est : il a des défauts et des qualités qui sont essentielles et indispensables pour le groupe. Il est essentiel, il a sa place forcement.
Elle ajoute :
Être accompagné, c'est aussi suivre la trace de l'autre et pas forcement marcher côte à côte.
Être loup, c'est avoir d'énormes espaces vitaux ! C'est être chez toi, chez moi, c'est être sur la planète, c'est aimer voyager, marcher, méditer, c'est être libre.
Être loup c'est chanter avec son cœur, chanter pour l'autre, pour s'identifier, pour dire qu'on existe ! Chanter sous la pleine lune, la nuit, c'est permettre aux ondes vibratoires de parcourir la planète, c'est la force dans la plus stricte quiétude, c'est s'assurer que les chants travers les contrées, c'est aussi se donner à plein cœur, c'est chanter harmonique, avec la gorge !
Être loup, c'est gérer la croissance de nos familles en fonction des ressources alimentaires, c'est s'assurer que l'on aura tous les mêmes chances de survie, c'est aussi gérer le monde animal, du plus petit rongeur aux grands cervidés, sur de grands territoires !
Comme les dauphins, être loup, c'est coopèrer pour se nourrir !

Un sage indien chapeauté d'une fourrure de loup vient me confier :
Ce sont les femelles louves qui quittent toujours la meute pour fabriquer un nouvelle tribu de loup. C'est elle le féminin Sacré ! C'est elle seule qui a le courage, la force pour entreprendre avec générosité et bienveillance. Materner un projet, c'est s'assurer de lui apporter tout l'amour et la joie dont il a besoin. Vous, les femmes ! À travers cette louve vous êtes aussi bien sauvage que maternelle, avec toute cette tendresse qu'on ne trouve pas ailleurs ! Attentionnée, mais aussi sauvage, féroce pour les siens.
Être louve, c'est être fidèle, c'est être capable de déléguer, être capable de faire confiance, être organisée, active et c'est aussi prendre le temps d'être avec les siens."
MERCI ...Athïa...Sage Indien....la Vie !!!
Je vous suis infiniment reconnaissante.
Reconnaissante aussi en la Confiance que vous m'accordez!

Emma, fin octobre 2016

"Il est venu à ma rencontre, m'a fait monter sur son dos, puis m'a emmené à la rencontre de son peuple... Le sentir courir, s’allonger, s’étirer dans la forêt , tout voir en un clin d’œil, repérer, virer...était incroyable...
Puis nous sommes arrivés face à un énorme loup, qui m'a dit: (je ne vous transmets que ce qui ne fait pas doublon avec Emma):
"-Lorsque que nous hurlons, c'est pour nous retrouver, nous recentrer, mais aussi retrouver nos ancêtres, nos racines. C'est une vraie réunification.. Chanter ensemble est essentiel.
- Nous ne faisons pas de bruit , mais nous faisons notre chemin.
-Je suis clair, mon regard est clair. Je sais ce que j'aime ou je n'aime pas. C'est clair. Quant je n'aime pas, je ne dis rien, je m'éloigne.
-Nous sommes en meute. J'aime ma meute, mais je dois, pour la survie, diriger le groupe. Je dirige que pour la survie, mais je les aime d'abord. Il n'y a pas de pouvoir.
-Affûte ton regard, prends garde à tes pas, relève la tête, ta colonne vertébrale.Aimes sans attendre et sans limite ceux que tu as choisi pour t'accompagner. Gardes l'alignement de ton essence profonde et tu seras protégé de bien des encombrements."
Merci <3

Amla/Alexandra, fin octobre 2016

 

Novembre 2016

Aller à la rencontre du peuple des dragons.

Je vais te raconter l'histoire des dragons, écoutes bien :
Il y a le dragon bien présent et bien puissant, celui qui ne fait pas de détail,
Il y a le dragon doux, attentionné, attentif et respectueux, celui qui prends un virage en prenant garde à ce que sa queue ne bouscule rien,
Il y a le dragon triste, éteint, peureux, celui qui n'ose pas avancer, s'engager !
Il y a le dragon discipliné, celui qui ordonne, qui fait des choses pas à pas,
Il y a le dragon chercheur, celui qui cherche des solutions, qui cherche une réponse à tout,
Il y a le dragon cascadeur, celui qui fonce sans crier « gare », tête baissée,
Il y a le dragon rieur, celui qui se nourrit de sourires et d'enthousiasme,
Il y a le dragon joueur, celui qui apporte la gaîté intérieure,
Il y a tant de dragon intérieur !
Quelque soit le tien, il est merveilleux, il te ressemble, il apporte au monde ce que personne ne peut apporter alors soit heureux de porter en toi ce joyau, force intérieure, force de vie, souffle de vie!
Respecte-le comme il est bon de te respecter toi-même,
Admire-le comme tu dois t'admirer, et
Aimes-le comme tu dois t'aimer.
Merci aux dragons du monde entier !

Emma, début novembre 2016
Février 2017Aller à la rencontre du peuple des éléphants

Synthèse des messages reçus par un groupe de méditant, accompagné par les bols tibétains et de cristal.
Ce qu'ils portent :
Ils représentent la force tranquille
Ils apportent le calme, la sérénité et l'apaisement
Ils disent qu'il faut vivre dans le présent. Le passé n'est là que pour donner des acquis.
Ils disent que leurs pas déposés au sol sont un lien avec la Terre Mère. Que de se rouler dans la boue, renforce ce lien. Qu'il faut avancer dans la vie, sans à coup avec régularité et de façon concise. Que les empruntes laissée au sol, doivent être nette et précise comme on laisse aux autres une emprunte juste de notre passage.
Ils disent qu'il faut prendre son temps.
Que trop de défense, ça se retourne contre nous !
Que la vie de groupe apporte : amour, chaleur, sécurité, coopération, répartition des tâches, entraide (c'est apporter de l'aide entre nous), sécurité, nourriture, transmission, protection, solidarité.
Ils disent de ne jamais dévier de notre identité.
De garder son humour.
De suivre les anciens, les vielles âmes, seules elles savent ce qui est bon pour le groupe de se mouvoir comme lorsque l'on est sur le dos d'un éléphant, ce qui apporte un mouvement très bénéfique à la colonne vertébrale, une ouverture des chakras avec son alignement.
De se déposer sur l'éléphant Ganesh apporte l'espoir, la reliance au Divin. Que la Sagesse est d'entendre, écouter et transmettre !
De s'enlacer sans attente, chaleureusement !
Que les femelles et les mâles sont complémentaires, différents et pourtant ont la même valeur. Que chacun a sa place et sa mission.
Que l'ego n'existe pas.
Que si l'on observe les conditions des éléphants domestiqués, et maltraités....que face à ces conditions, ils ne connaissent pas la haine, l'énervement car c'est contre-productif (suivons leur exemple !!!)
De se nourrir de son essentiel

Merciiii pour tout ce partage, nous vous en sommes très reconnaissantes !

Groupe de méditants, Amla/Alexandra, Emma, mi février 2017

 

Droits d'auteur Association Bisawake. Tous droits réservés.